mercredi 18 novembre 2009

De l'escroquerie artistique

Ce court billet fait suite à une formidable discussion sur l'espace de mon ami poète Morgan Riet, durant laquelle lui-même, Vincent M-A et "Je", nous étions livrés à un massacre désinvolte de la pseudo-poésie pompeuse et délétère.
Avant toute chose, je vous invite à revoir, ou à voir (pour peu que vous ne connaissiez point cette pièce merveilleuse), "Art" de Yasmina Reza, avec par ordre d'apparition Pierre Vaneck, Fabrice Luchini et Pierre Arditi, que Dailymotion nous offre en version intégrale : http://www.dailymotion.com/video/x66105_art-de-yasmina-reza-la-piece-aux-2_fun
Offrez-vous une heure et quart de pur bonheur devant votre écran d'ordinateur ! Passés les fous-rires, vous aurez le temps de songer à la profondeur de la réflexion sur l'amitié, et aussi sur l'art... Car tel est mon propos ce soir !
Bon !
Cet après-midi, je me suis hasardé à lire un truc sur la toile. Par gentillesse, je ne dirai ni quoi ni de qui (ne vous sentez pas tous visés, vous avez peu de chances de connaître), mais cela ne m'a fait ni chaud ni froid, tant l'aspect succinct de ce "travail", sans rimes ni l'once d'une vraie structure créative en vers libres, m'a semblé merdique... Non ! Ce n'est donc pas cela qui m'a énervé ; ce qui m'a énervé, c'est le commentaire que j'ai trouvé en-dessous.
Je veux bien être le Pierre Vaneck de service, mais ce truc était une MERDE ! Et que l'on dise d'une MERDE que c'est sublime, m'a profondément déstabilisé... J'ai cherché à y voir une image poétique (les fameuses bandes moins blanches sur un tableau blanc), mouais, peut-être, mais j'étais pas plus convaincu.
Je sais ce qu'est suer sur une œuvre lorsque l'on crée : ce n'est pas chier huit lignes sans structure avec l'apparente facilité de l'ange initiateur de pouvoir du Beau !
Et n'est pas en cause ma préférence de genre ; je suis fan' de l'écriture de Cendrars et de celle de Maïakovski (grands modernistes), je kiffe les vers libres de mon pote au point d'en avoir choisi une tournure à ma propre écriture. Non, c'est que cela me gonfle quand en matière d'art on néglige le vrai travail de l'ombre des créateurs à la sueur, pour des MERDES pondues avec l'élégance des dieux, sans effort. Et ce, tant en littérature qu'en musique, en peinture qu'en sculpture, en tous ces arts qui ont pour objectif de FABRIQUER DU BEAU, de nous raccommoder avec la putain d'vie tant elle est parfois difficile à vivre...
Je vais vous dire un truc : nous vivons dans une société qui, craignant de louper l'artiste qui va provoquer une vraie rupture en matière d'épistémologie de son art, tel Van Gogh, Rimbaud ou Camille Claudel, qui craignant de les laisser crever dans leur misère et elle, la société, dans le constat de sa bêtise et de sa pauvreté intellectuelle, préfère considérer ce qui change, choque et surprend, comme d'emblée du "beau"...
Alors oui, je ne peux pas empêcher quiconque de trouver quoi que ce soit de "beau", je me retrouve dans la position de Vaneck dans la pièce... Mais quelle ESCROQUERIE !
Et cette ESCROQUERIE ARTISTIQUE repose sur le principe sus-mentionné. Les plus habiles l'utilisent, parfois même inconsciemment, tels des mythomanes persuadés de leur mensonge...
Une chose me rassure toutefois : ce ne sont que les siècles qui décident de la valeur de l'œuvre. Quant au marché...

8 commentaires:

Morgan a dit…

Je veux des noms ! c'est un oooordre !
(merci pour le lien, faut que je mate ça un de ces jours)

Bien à toi.

Morgan.

Mu LM a dit…

J'ai joué un extrait de la pièce de Reza, c'était assez jouissif...
Sinon tu as piqué également ma curiosité : la personne se pose t-elle comme poète ou pouet pouet ? le commentaire n'appartient qu'à celui qui le laisse... c'est aussi (parfois le travers des blogs, on se sent (pas moi) obligé de laisser un commentaire dythirambique...Moi je laisse des commentaires si cela me plait... certains laissent des comms histoire de faire partie du réseau (bon c'est surement un raccourci)
Au fait moi j'ai verifie qd même sur mon blog lol : moi je me sens plus proche du pouet pouet que du...
je suis allée sur blogspot aussi pour ça... sur msn, les choses étaient vraiment faussées.... mais peut-être que je me trompe totalement sur la teneur de ton billet...
Fort pertinent au demeurant comme tout les articles plus généraux que tu as publié ces derniers temps...
Et j'aime bien la tournure qu'ont pris certains de tes écrits ;) cela me parle plus...

Mu LM a dit…

excuse les fautes...

MARIE a dit…

Holala mon ami Michel en colère dans une envolée pamphlétaire ... ,o)
Mais comme je te comprends ...
Douce journée et gros bisous ...

Je suis comme Morgan , je veux des noms ! rire

v a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
v a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Michel P a dit…

Merci à tous (à toi aussi V, et merci pour Hugo) ! Sachez également que si ce petit texte qui ne mérite pas le détour, a réveillé en moi le désir de ce coup de gueule, il s'adresse plus globalement à l'art en général, et à la façon dont je trouve qu'on l'escroque...

Anonyme a dit…

Sain coup de gueule, cousin ;-)
Pour l'art en général et en particulier !

biz

alix