jeudi 20 juin 2013

Menez Are (texte de 2007)

Rince Briotanach by Clannad on Grooveshark


Monde à raies qui est à cran,
A crins, à craintes et à cran d'arrêt,
Spectral dans les couleurs d'un rayon blanc,
Arc-en-ciel lorsqu'il pleut, monts d'Arrée,
Comme un soleil qui fait ce qu'il peut
Pour y survivre un tant soit peu...
C'est un désert triangulé par trois lieux-dits,
Où les landes ont des airs de malappris,
C'est une Irlande sans dessert, sans cerisiers,
Sans autres arbres qui de Brocéliande sont restés...
On en trouve à Huelgoat,
Plantés un peu comme à la hâte
Sur des chaos de rochers décombrants,
Et de mes œuvres, en lettres, fantasmant.
J'ai aimé écrire,
                       Jusque dans son café littéraire,
                                                                     Pour qui ?
Puisque de mourir,
                    Restent tous nos mots funéraires,
                                                                      Écrits...
Et tout ce que l'on brasse part !
Des monts d'Arrée, j'aime le dénuement laxatif.
Je suis un traîneur des Connemara de Brasparts,
Je fuis les plaisirs faciles et le luxe hâtif.
C'est en pauvre cowboy solitaire
Que je voulais vous parler de mon Far West,
De ses légendes et de ses mystères
Dont ses bruyères odorantes empestent.
Sous la grande antenne du Roc'h Tregudon,
Sous son odeur de plastic brûlé,
Puisque enfant, privé de télé, enfant breton,
Je me souviens encor de l'attentat du FLB,
Puisque nous ne sommes pas français dans l'âme,
Puisque c'est ici que je travaille aujourd'hui,
Laissez-moi rallumer cette flamme
Pour que brillent aux cieux les hermines affranchies !
Nous ne sommes pas un peuple mineur.
Nous avons les plus vieilles montagnes du monde !
D'un monde à raies qui peut faire peur,
De nos profils indiens que d'aucuns sondent,
Et de cette infinie douceur

Dont mes bras sont l'attendue fronde.

1 commentaire:

ovemadn a dit…

Ceci est un commentaire positif.